La pression sur le foncier viticole se poursuit puisque les investisseurs professionnels ou non professionnels sont extrêmement actif. Le constat des 10 dernières années à savoir l’acquisition de propriétés en Cru se vérifie pour 2017.

Lire l’article